Les pompiers volontaires

Inauguration du centre de secours (septembre 2010)
Le bureau du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) du département de l’Aisne, présidé par Jean-Jacques THOMAS, premier vice président du Conseil Général, a décidé en 2008 la modernisation de notre caserne de pompiers.
Celle-ci a été inaugurée en présence de Mr Pierre Bayle, Préfet de l'Aisne, René Dosière, député, Antoine Lefevre, sénateur-maire de Laon, président de la CCL, Jean-Jacques Thomas, président du SDIS 02, Frédéric Mathieu et Thierry Delerot, conseillers généraux et de Gérard Dorel, maire de Bruyères.
Les sapeurs pompiers du CPI de Bruyères ont rendu les honneurs aux personnalités
 
Installée depuis 1992 dans un bâtiment artisanal aménagé par les pompiers eux-mêmes, la caserne, bien que parfaitement située, n’en était pas moins inadaptée aux missions et à l’entretien du matériel mis à leur disposition par le SDIS.
Un dossier de modernisation du bâtiment, porté par notre Maire Gérard DOREL - par ailleurs membre du bureau du SDIS - et par notre Conseiller Général Thierry DELEROT, a été finalement approuvé par le SDIS au Printemps 2009 et les travaux aussitôt engagés sous la houlette de Jean-Marc LHOMME, adjoint aux travaux, avec l’appui des services techniques du SDIS.
Le bâtiment est donc désormais aux normes : 150 000 € ont été engagés. Il n’en coûtera cependant rien aux contribuables bruyérois puisque un loyer versé par le SDIS couvrira l’annuité d’emprunt.
 
 Un bâtiment bien adapté aux missions des sapeurs pompiers
Le rez-de-chaussée se compose d’une partie garage dans laquelle trois véhicules sont prêts à intervenir à la moindre alerte : un véhicule léger, un véhicule d’utilisation de prompt secours pour les interventions à domicile et les opérations d’assèchement et un véhicule de première intervention pour les interventions en cas d’incendie et d’accidents de la route. On y trouve également les casiers individuels des sapeurs, les échelles et tout le matériel d’intervention. A droite des véhicules se trouvent le bureau informatisé du chef de centre, une cuisine équipée, des sanitaires et une aire de détente. A l’étage on découvre une grande salle de réunion qui peut servir aux formations, aux séances de briefing et débriefing.
  Une équipe dynamique motivée et bien soudée…
Bien organisé, autour de son chef de corps, le Major Jacky MINEL, le Centre d’Intervention et de Secours dépend désormais du SDIS, établissement public émanation du Conseil Général et des communes du département. C’est ce service qui prend en charge les vacations des sapeurs pompiers volontaires et les dépenses. Il compte actuellement parmi ses rangs le Médecin-Capitaine DEGROOTTE et l’infirmier chef Sébastien OLIVETTO, et rassemble 18 membres, 14 hommes et 4 femmes. Son efficacité tient à une stricte organisation qui permet des interventions 24 heures sur 24 avec un effectif qui fonctionne sur trois équipes encadrées chacune par un officier ou un sous officier. Par exemple, trois personnes interviendront sur un départ prompt secours, et quatre en cas d’incendie.
  Des interventions diverses
Cette année, la caserne enregistrera environ 300 sorties, un nombre qui augmente sensiblement depuis l’ouverture du Center Parcs. 80 % des interventions concernent les secours aux personnes, 12 % les accidents de la route, le reste pour diverses opérations diverses et quelques rares incendies. Par exemple et pour informations, nos sapeurs ont été appelés en renfort à Saint Quentin lors d’un incendie gigantesque ou une autre fois en complément du service de sécurité pour un déplacement du Président de la République. D’autres assurent des gardes à Laon.
  Des formations assurées
L'Ecole des Jeunes Sapeurs Pompiers existe depuis janvier 2011. Une vingtaine de jeunes âgés de 10 à 14 ans, s'initient à la fonction de Sapeur pompier et préparent le Brevet National de Jeune Sapeur Pompier qu'ils passeront à 16 ans.
 
L'école de pompiers
Une première expérience peut susciter des vocations ainsi quelques jeunes qui sont passés par le centre de Bruyères sont devenus des pompiers professionnels.
  Un fonctionnement placé sous le signe de la convivialité
Nos pompiers participent non seulement aux diverses manifestations patriotiques, mais contribuent également à l’animation du village. Ils ont leur amicale, organisent chaque année un loto, leur galette des rois, leur arbre de Noël, tiennent un stand de restauration à la brocante du premier mai. Ils participent aussi à la dynamique vie associative de notre bourg.
Le Conseil Municipal, pour sa part, se réjouit d’avoir pu mener à bien cette modernisation. L’existence d’un corps de proximité comme le CPI de Bruyères affirme non seulement la centralité de notre bourg mais aussi rassure tous les habitants.

Francis Szychowski