08/04/2020

07/04/2020 COVID 19 : RAPPEL : INTERDICTION D'ACCÈS AUX PARCS, JARDINS, BERGES ET FORÊTS

Depuis le 20 mars, les accès aux parcs, jardins, espaces forestiers, cheminements des berges de rivières, fleuves, lacs et plans d'eau artificiels, qu’ils soient publics, ou privés mais ouverts à la circulation publique, sont interdits.
Afin de mieux garantir le respect des mesures de confinement et d’éviter les rassemblements, cette interdiction demeure valable en vertu d’un arrêté préfectoral qui l’a prolongée jusqu’au 15 avril, avec des exceptions strictes liées à la nécessité d’emprunter ces lieux afin de rejoindre son domicile ou pour y exercer son activité professionnelle.
Cette interdiction s’applique même aux déplacements brefs ou à proximité du domicile.
Tout contrevenant s’expose à une sanction pénale.

Préfecture de l’Aisne

31/03/2020 : COVID 19 : LUTTE CONTRE LES VIOLENCES INTRAFAMILIALES

Le contexte particulier du confinement, indispensable à l’endiguement de la pandémie de Covid-19, peut avoir
un impact sur les violences intrafamiliales. Des solutions existent pour les victimes.

Le 3919 pour les femmes victimes de violences
Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919. Gratuit et anonyme, ce numéro de téléphone reste
accessible dans le contexte actuel de 9h à 19h du lundi au samedi. Il propose une écoute, il informe et il oriente
vers des dispositifs d'accompagnement et de prise en charge. Il garantit l'anonymat des personnes appelantes.

Composer le 17 en cas d’urgence
Pour tout cas de danger grave, il convient de contacter le 17, qui doit être le moyen de contact utilisé en cas
d’urgence. Les services de police et de gendarmerie ont été sensibilisés à cette problématique dans le contexte
actuel, et restent mobilisés

Engagement des pharmacies
Le ministère de l’Intérieur a convenu avec l’Ordre des pharmaciens d’un dispositif complémentaire pendant
cette période de confinement permettant aux victimes de violences intra-familiales de se rendre en pharmacie à
des fins d’alerte sur une situation, alerte qui sera relayée auprès des forces de l’ordre.
Ce dispositif va permettre une alerte discrète vis-à-vis de la personne violente et une prise en charge rapide des
victimes. Une signalétique pourra être apposée par les pharmaciens sur la porte de leur officine pour prévenir de
l’existence de ce dispositif.

Les accueils de victimes et de leurs enfants dans les hébergements
Pour les personnes victimes de violences conjugales et qui veulent fuir, il convient d’appeler le 115 pour
bénéficier d’un hébergement d’urgence, des capacités restant disponibles.

Préfecture de l’Aisne


25/03/2020 : Imprimés attestations de déplacement - dernière version

24/03/2020 - COVID 19 : RENFORCEMENT DES MESURES DE RESTRICTION DES DÉPLACEMENTS

Restrictions de déplacements :
La loi parue au Journal officiel aujourd’hui renforce les sanctions en cas de violation des mesures de restriction de déplacements dans le cadre de la lutte contre l’épidémie du Covid 19 : la contravention est portée de 135 à 1500 euros en cas de récidive dans les 15 jours, et à 3750 euros et 6 mois d’emprisonnement à la quatrième contravention dans une durée de 30 jours. La police municipale peut également verbaliser ces infractions.
Un décret paru ce jour au Journal officiel précise et renforce les limitations des déplacements, qui ne sont possibles que dans les cas suivants, jusqu’au 31 mars à ce stade :

• Trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés ;
• Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées ;
• Déplacements pour motifs de santé à l’exception des consultations et soins pouvant être assurés à distance et, sauf pour les patients atteints d’une affection de longue durée, de ceux qui peuvent être différés ;
• Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants ;
• Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie;
• Déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire ;
• Déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire ;
• Déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise.

L’objectif n’est pas la verbalisation mais le respect par tous de la règle afin de sortir le plus vite et le moins gravement possible de cette épidémie en cassant la propagation du coronavirus. Il est donc fait appel à la responsabilité et à la solidarité de chacun.
Les personnes doivent pouvoir justifier de leur déplacement, notamment en ayant rempli l’attestation prévue à cet effet, et en y mentionnant l’heure de sortie, sauf pour les cas de déplacement(s) professionnel(s).


Marchés

Le décret paru ce jour interdit en outre la tenue des marchés, couverts ou non, sauf dérogation préfectorale après avis du maire, pour les marchés qui répondent à un besoin d’approvisionnement de la population et si les conditions de leur organisation le permettent.

La Préfecture de l’Aisne


20/03/20
COVID 19 : INTERDICTION D’ACCÈS AUX PARCS, JARDINS, BERGES ET FORÊTS


Interdiction d’accès aux parcs publics et espaces naturels et forestiers
Dans le cadre du strict respect des mesures de restriction des déplacements, Ziad Khoury, préfet de l’Aisne a pris un arrêté ce vendredi 20 mars 2020 interdisant l’accès aux parcs, jardins, espaces forestiers, cheminements des berges de rivières, fleuves, lacs et plans d'eau artificiels, qu’ils soient publics, ou privés mais ouverts à la circulation publique.
L’accès reste autorisé pour les personnes qui seraient tenues de les emprunter, munies de justificatifs, pour rejoindre leur domicile ou y exercer leur activité professionnelle, ou sur autorisation préfectorale spécifique.
Les mesures de l’arrêté s’appliquent jusqu’au 31 mars 2020.

Tout contrevenant s’expose à une sanction pénale.

Contrôles des déplacements
Aujourd’hui, les forces de l’ordre ont dressé 181 contraventions de 135 euros, et près de 400 depuis mardi. Cela reflète la persistance d’un manque de discipline de quelques-uns au détriment de tous.
C’est pourquoi, aucune tolérance ne sera appliquée. Il nous faut être disciplinés, unis et solidaires dans cette situation exceptionnelle.
Pour rappel, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être systématiquement muni d’une attestation (modèle à télécharger sur les sites officiels ou manuscrite sur papier libre), accompagnée de tout autre justificatif utile, en particulier de l’employeur
(modèle également téléchargeable)

La préfecture de l’Aisne


COVID 19
RECUEIL DES QUESTIONS RELATIVES À LA MISE EN OEUVRE DES MESURES GOUVERNEMENTALES

Face à la crise sanitaire que traverse notre pays, et à ses diverses conséquences sur la vie quotidienne, vous pouvez avoir des questions pratiques et des besoins d’information. Il existe pour cela de nombreux moyens, qu’il s’agisse des sites internet officiels gouvernementaux ou locaux, dont celui de la préfecture, et des numéros de renseignement nationaux ou régionaux mis en place.
Vous pouvez aussi vous adresser aux services locaux de l’État, par les moyens de contact électroniques ou téléphoniques habituels, dans la mesure où une continuité des services publics est assurée.
Afin de faciliter davantage encore la réponse à vos demandes non sanitaires, Ziad Khoury, préfet de l’Aisne, a décidé d’ouvrir, en complément, une boîte électronique dédiée vers laquelle vous pourrez envoyer vos messages : pref-covid19@aisne.gouv.fr
Pour mémoire, un numéro vert national répond à vos questions sur le Coronavirus – COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000 ou sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Pour les cinq départements de la région Hauts-de-France, une cellule d’information du public est ouverte au 03 20 30 58 00, tous les jours de semaine de 9h à 19h et de 8h30 à 19h le week-end.
Attention, ces plateformes téléphoniques ne sont pas habilitées à dispenser des conseils médicaux :

Si vous avez des symptômes (toux, fièvre) qui font penser au Covid-19 : restez à domicile, évitez les contacts, appelez un médecin avant de vous rendre éventuellement à son cabinet. Vous pouvez également bénéficier d’une téléconsultation.

• Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, appelez le SAMU- Centre 15.

La préfecture de l'Aisne